A la découverte de l'histoire, la géo et l'éducation civique en collège

CONSEILS AUX PARENTS

Le collège est un lieu de vie où un enfant passe près de 8h par jour durant 8 mois environ. Pendant une année scolaire, votre enfant va changer au contact des autres, enfants et adultes, se construire, mûrir. Son apparence et son comportement évoluent. Il est impératif d'accompagner son enfant non seulement dans sa scolarité mais aussi dans son évolution personnelle. Voici donc quelques conseils, pas seulement pour l'histoire, géographie et l'EMC (ne relevant pas de "l'éducation parentale") : 

  • montrer de l'intérêt pour votre enfant par exemple en lui demandant de raconter ce qu'il a fait dans sa journée, pas seulement sur le plan scolaire,
  • se rendre disponible pour l'accompagner : être à son écoute (ce qui ne signifie pas faire tout ce qu'il dit) pour mieux "détecter" si il a des soucis, l'aider à réviser, à faire des recherches, à revoir une évaluation qu'il a ratée pour comprendre ses erreurs et progresser, suivre ses résultats et lire les appréciations reçues, contrôler son carnet de liaison...
  • l'encourager, même si ses notes ne sont pas "bonnes" mais qu'il fait des efforts et progresse,
  • ne pas lui fixer d'objectifs trop difficiles à atteindre,
  • ne pas hésiter à contacter un membre de l'équipe éducative (professeur principal, professeur d'une matière, CPE, infirmière, assistante sociale...) pour parler de votre enfant, par exemple ne pas attendre de rencontrer un professeur si ses résultats sont décevants, à ses yeux ET aux vôtres,
  • veiller à ce qu'il déjeune le matin et dorme suffisamment (environ 8 à 10h/nuit selon l'âge) pour rester en forme,
  • limiter le temps passé devant des écrans en particulier après le repas du soir,

Vous trouverez aussi des conseils donnés aux enfants dans l'article "Qu'est ce qui m'attend en ..ème ?".

Posté par histgeo à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


CONSEILS AUX ELEVES

Voici quelques conseils, pour "réussir" une bonne année scolaire :

  • bien écouter en classe, cela permet "d'enregistrer" davantage et donc de passer moins de temps à réviser,
  • participer à l'oral en classe notamment poser des questions dès qu'on ne comprend pas quelque chose,
  • réviser chaque soir ses leçons pour le lendemain au cas où on serait interrogé(e) ou en cas de d'interrogation surprise,
  • trouver SA manière d'apprendre au mieux les leçons (en les lisant à haute voix / dans la tête ? en se faisant interroger ? en réécrivant ?...),
  • préparer ses affaires la veille à l'aide de son emploi du temps et de son cahier de textes (pour vérifier ses devoirs),
  • planifier son travail sur une semaine pour éviter de le faire au dernier moment,
  • en cas d'absence, rattraper le plus rapidement les cours, souvent sur le site du professeur,
  • suivre les conseils de tes professeurs, en particulier ceux pour réussir les évaluations,
  • lire et profiter des appréciations données aux évaluations par tes professeurs pour mieux faire la fois suivante,
  • comprendre que la note n'est pas le reflet de ce qu'on est mais l'évaluation d'un travail rendu par rapport aux attentes du professeur,
  • garder confiance en soi et en son travail,
  • ne pas se décourager,
  • déjeuner copieusement le matin pour éviter le "coup de fatigue" de fin de matinée,
  • dormir suffisamment (entre 9 et 11h/nuit selon l'âge) pour être en forme,
  • parler à quelqu'un, un(e) camarade ou un adulte, en cas de problème,
  • ...

Bonne année scolaire !

Posté par histgeo à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

CONCOURS

De nombreux concours sont proposés aux scolaires dont les collégien(ne)s. En voici une liste non exhaustive. Si vous êtes intéressé(e), contactez votre professeur(e) :

 

- mon projet pour la planète pour proposer un projet qui sera financé par le Ministère de la Transition écologique et solidaire.

Plan Climat - Mon projet pour la planète

Afin d'associer directement les Français aux actions sur le climat, Nicolas Hulot a annoncé lors du lancement du Plan climat, le 6 juillet 2017, un projet de budgets participatifs. A travers Mon projet pour la planète, les citoyens sont invités à proposer des projets dans les domaines de l'énergie, de l'économie circulaire et de la biodiversité.

https://www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr

 

- jeunes reporters pour l'environnement pour se mettre dans la peau d'un journaliste en herbe en enquêtant sur son environnement proche. Plusieurs catégories.

Jeunes Reporters pour l'Environnement

Jeunes Reporters pour l'Environnement est un programme international développé dans 30 pays à travers le monde qui a pour but de sensibiliser les jeunes au développement durable par la pratique du journalisme. Il aborde ces enjeux de façon concrète et positive.

http://www.jeunesreporters.org

 

- prix de l'éducation citoyenne pour récompenser des élèves au comportement et aux actions citoyens au quotidien.

Le Prix de l'éducation citoyenne

Le Prix de l'éducation citoyenne récompense des élèves qui se sont distingués par leur comportement quotidien et la réalisation d'actions relevant du champ de la citoyenneté, au sein de leur classe ou de leur école, collège ou lycée.

http://www.education.gouv.fr
- Affiche-nous l'Egalité à l'école ou dans l'entreprise pour sensibiliser à l'égalité dans ces deux lieux.

Affiche-nous l'Égalité, à l'École ou dans l'Entreprise 2017-2018

Le Club École Entreprise de l'académie de Montpellier en partenariat avec l'association Féminin Pluriel et FACE Hérault (Fondation agir contre l'exclusion), organise, du 7 novembre 2017 au 30 mars 2018, la 2ème édition du concours « Affiche-nous l'Égalité à l'École ou dans l'Entreprise ».

http://www.ac-montpellier.fr

prix Perrin de Brichambaut pour des projets sur la météorologie et le climat.
Prix Perrin de Brichambaut (scolaires) - Météo et Climat

Météo et Climat organise chaque année le prix Perrin de Brichambaut, avec le soutien de Météo-France. Ce concours national a été créé en 1997 afin d'honorer la mémoire de Christian Perrin de Brichambaut (1928-1995), ancien ingénieur à Météo-France et ancien président de Météo et Climat qui a beaucoup œuvré en faveur de la vulgarisation scientifique.

https://meteoetclimat.fr


Concours et prix 2nd degré

Tout au long de la classe de 3e, l'élève précise son projet personnel et se prépare à une filière d'études. L'année est jalonnée de moments forts pour l'orientation en vue de la poursuite de la scolarité au lycée : entretien personnalisé avec le professeur principal, choix d'une voie d'orientation et vœux d'affectation dans un établissement scolaire, inscription en lycée.

http://www.ac-montpellier.fr

Posté par histgeo à 07:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

BIEN TENIR SON CAHIER

Le cahier est un outil de travail. Il faut en prendre soin. Il est en partie le reflet de l'élève (capacité à s'organiser, soigner un travail). Quelques règles de base sont incontournables, avec toutefois quelques souplesses - signalées d'un astérique - pour les élèves les plus autonomes des niveaux 4e et 3e :

– une étiquette indique le nom de l'élève, la classe et la matière sur la couverture ;

– 1 pochette avec la première collée en 3e de couverture afin de conserver les contrôles ;

– page de garde sur la 1ère page (page de droite) avec nom, prénom, classe, matière, année scolaire ;

– Titres de chapitres en LETTRES CAPITALES, ROUGE pour l’Histoire, VERT pour la Géographie, NOIR pour l’Enseignement moral et civique ;

– la question posée à chaque chapitre est écrite dans la même couleur que le titre ;

– titres des leçons  (1, 2...) écrits et soulignés (rouge, vert ou noir) ;

– chaque jour la date et les pages du manuel étudiées sont inscrites dans la marge.

Posté par histgeo à 01:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

COMMENT UTILISER CE BLOG ?

Comment naviguer dans ce blog ?

Pour accéder au chapitre étudié ou aux informations concernant son niveau (6e, 5e, 4e ou 3e), cliquer sur le lien correspondant dans le menu de gauche ("catégories"). Vous pouvez également lancer une recherche par mot-clé dans le cadre sous le calendrier. Cependant, un conseil : commencez par la rubrique "0 - conseils" et sur le chiffre de votre niveau pour trouver tout ce qui vous attend (programmes, programmation, conseils...).

Que contient chaque "message" ?

En général, chaque "message" consacré à un chapitre du programme contient :

  1. une QUESTION-GUIDE qui sert de fil directeur et à laquelle nous essayons de répondre au fil des cours. C'est souvent la question posée au contrôle à laquelle il faut répondre en rédigeant un texte structuré et argumenté avec des exemples tirés de la leçon et/ou des documents,
  2. les OBJECTIFS : ce que l'élève doit atteindre
  3. les CONNAISSANCES : ce que l'élève doit retenir
  4. les DEMARCHES : comment l'élève va apprendre
  5. les CAPACITES : ce que l'élève devra savoir faire, notamment dans le cadre du socle commun de compétences.
  6. des RESSOURCES : des sites, des vidéos pour en apprendre plus en s'amusant,
  7. l'ESSENTIEL : un résumé de ce qu'il faut absolument retenir.

Pourquoi certains mots sont d'une couleur différente ou sont suivis d'un astérisque ?

Les parties en bleu sont un résumé de l'essentiel du cours.

Les mots en rouge et en gras sont des événements et des dates qui figurent dans la liste de repères historiques ou géographiques à connaitre pour le brevet.

Les paragraphes en vert correspondent à une anecdote.

Les astérisques (*) indiquent les mots-clés de vocabulaire dont il faut connaître la définition par coeur donc en la copiant (elle figure dans le manuel). Lorsque le mot est en plus en gras cela signifie qu'il s'agit d'une notion ou d'un personnage à connaître et à retenir pour le brevet.

A noter : la MAIF propose une assistance scolaire personnalisée gratuite en ligne dans plusieurs matières de la maternelle au lycée sur le site http://www.assistancescolaire.com/. Après inscription, les enfants peuvent y travailler en autonomie.

Les clients de la Banque populaire peuvent en plus télécharger gratuitement des ouvrages pour que leurs enfants s'entraînent et révisent tout au long de l'année à partir de leur site http://www.bibliothequedelareussite.fr.

 

Posté par histgeo à 11:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


"FORMULES MAGIQUES" POUR ETUDIER UN DOCUMENT

Ce message vous présente quelques méthodes et formules utilisables dans de nombreuses situations.

Travail sur document

Un travail sur document, quel qu'il soit, comprend, en général, 3 étapes :

  1. l'identification ou présentation : on dit, si possible en une phrase, de quel type de document il s'agit (extrait de texte, carte, graphique, photographie, tableau, oeuvre d'art...) en précisant son sujet ou son titre, et, si cela est mentionné, qui en est l'auteur et sa date,
  2. la description : on décrit ce que l'on voit (position, forme, couleur, chiffres, dates...) notamment à l'aide du titre, de la légende, du paratexte...,
  3. l'analyse ou explication : on essaie d'expliquer, d'analyser le contenu en mettant en relation les différents éléments décrits pour en tirer des informations utiles.

Voici quelques formules simples utilisables en toute circonstance.

Pour la présentation, on pourra utiliser la "formule magique" suivante en l'adaptant au type de document étudié :

Ce document est [type de document en donnant un "titre"] réalisé par [auteur] en/au [date].


Exemples :

  • Ce document est un extrait de "La guerre des Gaules" écrit par Jules César au Ier siècle avant J.-C..
  • Ce document est une carte des conquêtes romaines aux Ier et IIe siècles.
  • Ce document est un graphique du taux de natalité en France de 1850 à 1990.
  • Ce document est un tableau intitulé "la Joconde" peint par Léonard de Vinci vers 1505.

 


Lorsqu'il s'agit d'un graphique, il faut adapter la formule. On peut suivre les 3 étapes mais en étant plus précis :

  1. Présentation : Ce document est un graphique de [sujet présenté en précisant les date de début et de fin des données et leurs unités].
  2. Description : Entre [date de de début demandée] et [date de fin demandée], on est passé de [chiffres de début avec l'unité] à [chiffres de fin avec l'unité]. Le [sujet du graphique] a donc [évolution].
  3. Explication : je tire des conclusions de ce que je viens de décrire.

Exemple : ce document est un graphique de l'accroissement naturel en France entre 1850 et 2010. Entre 1900 et 2005, le taux de natalité est passé de ....... %o à ......... %o, le taux de mortalité est passé de ........ %o à ....... %o. Tous deux ont donc diminué. Le taux de natalité s'est rapproché du taux de mortalité tout en restant supérieur à lui : le nombre d'habitants en France a donc augmenté mais l'accroissement naturel (natalité - mortalité) a ralenti.






15 avril 2019

LES DEBUTS DU CHRISTIANISME

Question-guide : comment est né et s'est diffusé le christianisme, principale religion de l'Europe ?

Objectif : comprendre comment la religion chrétienne est née et s'est diffusée pour devenir la religion majoritaire en Europe et influencer notre culture.

Démarches

  • p.130-131 : étude du contexte des débuts du christianisme qui, issu du judaïsme, se développe dans le monde grec et romain à travers des sources romaines.
  • p.132 à 133 : étude du personnage de Jésus et son enseignement à travers quelques extraits des Évangiles pour comprendre le calendrier chrétien,
  • p.137 doc.1  pour évaluer la diffusion du christianisme par Paul,
  • p.141 pour constater que le traitement du christianisme par les Romains a évolué => chronologie et carte.

Connaissances

  • les chrétiens sont abordés dans le cadre l’empire romain, au moment où les textes auxquels ils se réfèrent (lettres de Paul, Évangiles) sont mis par écrit,
  • quelques uns des grands écrits de la tradition (Nouveau Testament) sont étudiés comme fondements du christianisme.
  • les relations du christianisme et de l’empire romain sont expliquées : persécution et diffusion limitée (IIe - début du IVe siècle) puis mise en place d’un christianisme impérial à la faveur de l’arrivée de Constantin au pouvoir (IVe siècle), organisation de l’Église.

Capacités

  • connaître et utiliser les repères suivants : la Palestine, Jérusalem, Rome, Constantinople et les repères acquis depuis le début de l'année sur une carte du monde romain au IVe siècle, la mort de Jésus vers 30, l'écriture des Évangiles (1er siècle), l'édit de Milan (313).
  • raconter et expliquer des récits du Nouveau Testament significatifs des croyances ou un épisode de la christianisation de l'empire romain,
  • présenter un extrait de la Bible,
  • décrire une basilique chrétienne.

Pour s'entraîner et en apprendre plus en s'amusant


L'essentiel

1. Une nouvelle religion monothéiste au pays des Hébreux

Le christianisme est né en Palestine au Ier siècle, sous le règne de l'empereur Octave Auguste. A cette date, la Palestine est alors occupée par les Romains. Des juifs espèrent l'arrivée d'un sauveur qui les libérera de cette occupation. C'est dans ce contexte que Jésus diffuse un message d'espoir. Certains y voient le Messie* annoncé par la Bible hébraïque, d'où son surnom de Christ (= messie en grec) : c'est la naissance du christianisme. Après la mort de Jésus, plusieurs apôtres diffusent son message et fondent des Eglises. Les apôtres racontent sa vie et son enseignement dans les Evangiles qui constituent le début du Nouveau Testament, seconde partie de la Bible.

2. Une religion basée sur la vie du Christ

D'après les Evangles écrites après sa mort, Jésus serait né à Bethléem, aurait été baptisé à l'âge adulte dans le Jourdain, aurait accompli des miracles, aurait été arrêté lors de son dernier repas, jugé, condamné et crucifié. Puis, il aurait ressucité et serait monté au ciel.

Tous ces épisodes de la vie de Jésus sont aujourd'hui célébrés par les chrétiens par des cérémonies/rites (baptême, communion...) ou des fêtes (Noël, Pâques, Ascension, Pentecôte) et notre calendrier prend sa naissance comme point de départ.

3. Une religion d'abord persécutée devenue religion officielle

Dans la seconde moitié du Ier siècle, un citoyen romain juif, convertit au christianisme, Paul diffuse la religion dans plusieurs régions (Grèce, Asie mineure) au cours de ses voyages mais est exécuté à Rome en 64. Aux premiers siècles, de nombreux chrétiens meurent en martyrs dans des amphithéâtres.

En 313, l'empereur Constantin, convertit au christianisme suite à sa victoire sur son adversaire, autorise le christianisme dans l'empire par l'édit de Milan. En 325, par le concile de Nicée, les chrétiens fixent le Credo. Parallèlement, l'Eglise* chrétienne s'organise (voir schéma). Les chrétiens pratiquent alors leur religion dans des basiliques décorées de symboles chrétiens (chrisme, croix, poisson...). Enfin, en 380, l'empereur Théodose interdit tout autre religion que le christianisme.


Posté par histgeo à 13:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

FRANCAISES ET FRANCAIS DANS UNE REPUBLIQUE REPENSEE

Question-guide : Comment s'est reconstruite et a évolué la France depuis 1945 ?

Objectif : comprendre comment la France a rétabli une République démocratique, base de la Ve République actuelle.

Démarche

  • étude de documents p.162 pour dresser un bilan de l'après-guerre en France,
  • étude détaillée du programme du CNR pour comprendre sur quelles bases est refondée la République,
  • Lecture croisée de documents p.170-171 et/ou visionnage d'archives vidéos sur la naissance de la Ve République pour comprendre les événements qui amènent De Gaulle au pouvoir et la naissance de la Ve République puis l'élection du président au suffrage universel direct, l'oeuvre de De Gaulle durant sa présidence et les événements de mai 68.
  • Chronologie de De Gaulle à Hollande à compléter en autonomie à l'aide du livre pour comprendre les notions d'alternance et de cohabitation et évaluer la compétence "savoir situer des repères dans le temps".
  • p.184 à 189 : étude de différentes lois/événements/documents statistiques pour constater les transformations décisives de la société française (progrès des droits des femmes, nouvelles aspirations de la jeunesse, développement de l'immigration, montée du chômage, vieillissement de la population).

Compétence évaluée

  • comprendre des documents variés

Réviser

Quiz libre ou chonométré, textes à trous, jeux... : rendez-vous sur https://quizlet.com, tapez le titre du chapitre, choisissez un quizlet et lancez-vous !

 

L'essentiel

 

 

Posté par histgeo à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 avril 2019

GRANDES DECOUVERTES, HUMANISME, REFORMES ET CONFLITS RELIGIEUX

Question-guide : quels grands événements marquent le passage du Moyen-âge à la modernité ?

Objectifs : comprendre comment l'Europe a imposé sa domination sur le monde.

Démarches

    • p.106-107 : étude de cas du trajet de Magellan puis vidéo sur les grandes découvertes pour identifier les causes, les acteurs et les moyens des grands voyages de découvertes => carte des voyages de découverte (p.111),  
    • p.108-109 : étude de documents pour se rendre compte de l'immense impact des grandes découvertes dont la traite des noirs => cartes des empires coloniaux (p.111),

Francesco di Antonio del Chierico, Cosmographie de Ptolémée, Florence, mi XVe.

 

    • p.116-117 + vidéo sur Léonard de Vinci pour comprendre qui sont les humanistes.
    • visionnage d'un extrait sur la Renaissance (accès limité aux professeurs) ou Renaissance en Italie + p.116-117 pour définir les caractérisques de cette période (date, lieux, acteurs, réalisations...),
    • Etude d'oeuvres p.118-199 (ou diaporama) dans le cadre du parcours d'éducation artistique et culturel pour identifier les caractéristiques de la Renaissance des arts => carte de la Renaissance,
    • visionnage d'une vidéo sur la vie de Luther + p.126-127 puis p.124-125 pour identifier les différences religieuses puis les conflits entre chrétiens d'Europe => carte de l'Europe chrétienne (p.127),
    • Visionnage d'un extrait vidéo sur l'invention de l'imprimerie par Gutenberg pour se rendre compte du bouleversement scientifique et de la diffusion des nouvelles idées.

 Pour aller plus loin

L'essentiel

 1. Les grandes découvertes ouvrent de nouveaux horizons

A la fin du XVe siècle, plusieurs Etas européens se lancent dans la découverte de routes vers les Indes pour continuer les commerce des épices en contournant le monde musulman, par curiosité et pour étendre le christianisme. Ces voyages sont facilités par l'utilisation de la boussole, de l'astrolabe et de la caravelle.

Christophe Colomb persuade le roi d'Espagne de financer son expédition vers l'Inde en passant par l'ouest. Lors de son premier voyage en 1492, il pense avoir atteint l'Inde, en réalité, il a découvert un nouveau continent  l'Amérique (il meurt sans l'avoir su). Comme lui, d'autres explorateurs se lancent sur les mers : les Portugais ouvrent une route vers l'est qui contourne l'Afrique, Magellan une route par l'ouest qui contourne l'Amérique. Anglais puis Français débarquent en Amérique du Nord (voir carte).

Ces découvertes ont d'immenses conséquences : dès le début du XVIe siècle, les Espagnols se lancent à la conquête de l'Amérique. Les conquistadores s'emparent des empires aztèques et incas. Ils découvrent et importent en Europe de nouveauxproduits (maïs, tomate, tabac, cacao...). En raison de la chute de la population indienne, les Européens "déportent" des millions de Noirs d'Afrique vers les Amériques pour travailler comme esclave dans les plantations et mines : c'est le commerce triangulaire mais aussi le début de la colonisation européenne des continents africain, américain et asiatique où ils imposent leur langue et leur religion.

2. Renaissance et humanisme

 

A partir du XVe siècle, des savants, des écrivains, des intellectuels émettent de nouvelles idées qui remettent en cause la place de l'Homme dans l'univers et certains affirmations de l'Eglise : ce sont des humanistes. Parmi eux, Erasme qui veut traduire la Bible pour la rendre plus accessible aux fidèles, Vésale qui pratique l'anatomie et Nicolas Copernic qui émet la théorie de l'héliocentrisme.

 

En Italie, à partir du de la fin du XIVe siècle, des peintres, sculpteurs et architectes renouvèlent l'art en s'inspirant de sujets antiques (mythologie, architecture....), religieux (Vierge, Jésus, saints...) ou de l'Homme en utilisant des nouvelles techniques (perspective, peinture à l'huile, symétrie, expressivité, mouvement, détails) : c'est la Renaissance. C'est le cas de Léonard de Vinci, à la fois sculpteur, peintre, dessinateur, ingénieur, savant né près de Florence qui fut au service de plusieurs mécènes dont le roi de France François Ier auquel il offrit La Joconde.

Certains Italiens s'illustrèrent dans la peinture comme Botticelli, La naissance de Vénus, la sculpture comme Michel-Ange, David qui peignit aussi la chapelle Sixtine à Rome, et dans l'architecture comme Palladio qui fit construire la villa Rotonda.

La Renaissance s'étend par la suite dans quelques foyers, autour de Paris (châteaux de la Loire), aux Pays-Bas où se développe l'art du portrait avec Rembrandt ou des paysages avec Brueghel.

3. Les réformes et les conflits religieux

Au début du XVIe siècle, Martin Luther, un moine allemand remet en cause l'Eglise et ses abus. En 1517, il publie 95 thèses qui critiquent violemment l'Eglise catholique et prône un retour au christianisme originel. Il est excommunié ! C'est la naissance d'une nouvelle Eglise chrétienne : l'Eglise protestante (ou réformée) luthérienne. Elle rejette le culte des saints et de la Vierge, ne conserve que 2 sacrements (baptême et communion), autorise le mariage des prêtres appelés pasteurs, prône le dépouillement, notamment dans le lieux de culte appelés temples.

A sa suite, Jean Calvin en Suisse et le roi d'Angleterren Henri VIII, excommunié parce qu'il souhaitait divorcer, créent à leur tour des Eglises protestantes, respectivement calviniste et anglicane.

L'Eglise catholique tente de réagir en relançant l'Inquisition, en créant l'Index (liste de livres interdits), en envoyant des missionnaires dans les nouveaux territoires découverts, en voulant impressionner les fidèles avec l'art baroquen, en réunissant un concile à Trente pour réaffirmer les bases de l'Eglise chrétienne (7 sacrements, culte des saints et de la Vierge, Bible et messe en latin...).

Les fidèles des deux Eglise chrétiennes s'affrontent alors lors de guerres de religion, notamment en France.

Malgré son opposition, l'Eglise catholique ne peut lutter contre la diffusion des nouvelles idées religieuses (protestantisme) et scientifiques (héliocentrisme, anatomie, cartographie) en raison de l'invention de l'imprimerie par l'allemand Gütenberg qui permet de publier des livres en plus grand nombre et plus vite. 

Posté par histgeo à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 avril 2019

LE MONDE DEPUIS 1991

Le monde depuis 1991

Question-guide : quels sont les principales caractéristiques géopolitiques du monde actuel ?

Démarche :

- brainstroming sur l'actualité.

- lecture de la carte p. 150-151 pour identifier et mieux comprendre la situation géopolitique mondiale actuelle.

- p.132-133 : zoom sur le Moyen-Orient, zone de conflits aux conséquences planétaires + visionnage d'extraits tirés de l'actualité : la tension entre Corée du Nord et Etats-Unisles réfugiés syriens, la bataille de Mossoul.

- préparation, visite, rencontre avec un(e) photoreporter et travail d'HIDA sur l'exposition "Visa pour l'image" : le conflit en Israël et les migrations de réfugiés,. des enjeux internationaux.  

Pour aller plus loin

- visionner un numéro du numéro du "Dessous des cartes" consacré au conflit pour l'eau en Israël

- visionner un numéro de "1 jour 1 question" sur "pourquoi les ados partent faire le djihad ?"

- un numéro de doc actu sur Daech,

 

L'essentiel à retenir

Le monde actuel est dominé par les Etats-Unis, considérés comme une hyperpuissance car ils sont les seuls à cumuler à la fois la puissance... 

- culturelle (films, séries, habitudes alimentaires, american way of life comme modèle...),

- politique (siège de l'O.N.U. à New York, influence internationale incontestée),

- financière (le dollar est la monnaie de référence, la Bourse de New York est la 1ère au monde)

- technologique (GAFA) et surtout militaire (armée présente sur tout le globe en permanence grâce à des bases, sa flotte, interventions avec ou sans accord de l'O.N.U., commandement de l'O.T.A.N., arme nucléaire, armement supérieur aux autres pays...). 

Cependant, de nouvelles puissances émergent :

- l'Union européenne qui est un concurrent commercial mais dont certains membres, les "PIGS" (Portugal, Italie, Grèce, Espagne) ont été touchés par une grave crise financière,

- les BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) grands par la taille et leur nombre d'habitants, qui connaissent une forte croissance économique et accueillent désormais des événements sportifs internationaux (J.O., Coupe du monde de football...). Le monde tend à devenir multipolaire.

La Russie, ancien adversaire direct des Etats-Unis après la Seconde Guerre Mondiale, cherche à retrouver sa puissance passée, par exemple en étendant son influence en Ukraine (annexion de la Crimée, invasion de l'est du pays).

Le monde actuel est d'ailleurs un monde instable et dangereux (voir la carte). Instable en raison de nombreux conflits à caractère religieux (attentats ou prises d'otages et guerre menés par des djihadistes en Irak, Syrie, Libye, Afghanistan... contre l'Occident), à caractère ethnique (guerre civile en Centrafrique, Côte-d'Ivoire...) et/ou à caractère territorial (Palestiniens/Israël, Russie/Ukraine...) qui provoquent des migrations de réfugiés.

Il est aussi dangereux car certains pays, des dictatures en général, essayent d'obtenir l'arme nucléaire comme la Corée du Nord et l'Iran pour l'utiliser contre un voisin au risque de déstabiliser la région.

Toutefois, dans certains domaines, de nombreux pays se mobilisent pour tenter d'améliorer la situation. Ainsi, Paris a accueilli en décembre 2015 la conférence internationale sur le climat pour prendre des mesures afin de réduire la pollution atmosphérique, source de dérèglement climatique.

 

Posté par histgeo à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,