A la découverte de l'histoire, la géo et l'éducation civique en collège

CONSEILS AUX PARENTS

Le collège est un lieu de vie où un enfant passe près de 8h par jour durant 8 mois environ. Pendant une année scolaire, votre enfant va changer au contact des autres, enfants et adultes, se construire, mûrir. Son apparence et son comportement évoluent. Il est impératif d'accompagner son enfant non seulement dans sa scolarité mais aussi dans son évolution personnelle. Voici donc quelques conseils, pas seulement pour l'histoire, géographie et l'EMC (ne relevant pas de "l'éducation parentale") : 

  • montrer de l'intérêt pour votre enfant par exemple en lui demandant de raconter ce qu'il a fait dans sa journée, pas seulement sur le plan scolaire,
  • se rendre disponible pour l'accompagner : être à son écoute (ce qui ne signifie pas faire tout ce qu'il dit) pour mieux "détecter" si il a des soucis, l'aider à réviser, à faire des recherches, à revoir une évaluation qu'il a ratée pour comprendre ses erreurs et progresser, suivre ses résultats et lire les appréciations reçues, contrôler son carnet de liaison...
  • l'encourager, même si ses notes ne sont pas "bonnes" mais qu'il fait des efforts et progresse,
  • ne pas lui fixer d'objectifs trop difficiles à atteindre,
  • ne pas hésiter à contacter un membre de l'équipe éducative (professeur principal, professeur d'une matière, CPE, infirmière, assistante sociale...) pour parler de votre enfant, par exemple ne pas attendre de rencontrer un professeur si ses résultats sont décevants, à ses yeux ET aux vôtres,
  • veiller à ce qu'il déjeune le matin et dorme suffisamment (environ 8 à 10h/nuit selon l'âge) pour rester en forme,
  • limiter le temps passé devant des écrans en particulier après le repas du soir,

Vous trouverez aussi des conseils donnés aux enfants dans l'article "Qu'est ce qui m'attend en ..ème ?".

Posté par histgeo à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


CONSEILS AUX ELEVES

Voici quelques conseils, pour "réussir" une bonne année scolaire :

  • bien écouter en classe, cela permet "d'enregistrer" davantage et donc de passer moins de temps à réviser,
  • participer à l'oral en classe notamment poser des questions dès qu'on ne comprend pas quelque chose,
  • réviser chaque soir ses leçons pour le lendemain au cas où on serait interrogé(e) ou en cas de d'interrogation surprise,
  • trouver SA manière d'apprendre au mieux les leçons (en les lisant à haute voix / dans la tête ? en se faisant interroger ? en réécrivant ?...),
  • préparer ses affaires la veille à l'aide de son emploi du temps et de son cahier de textes (pour vérifier ses devoirs),
  • planifier son travail sur une semaine pour éviter de le faire au dernier moment,
  • en cas d'absence, rattraper le plus rapidement les cours, souvent sur le site du professeur,
  • suivre les conseils de tes professeurs, en particulier ceux pour réussir les évaluations,
  • lire et profiter des appréciations données aux évaluations par tes professeurs pour mieux faire la fois suivante,
  • comprendre que la note n'est pas le reflet de ce qu'on est mais l'évaluation d'un travail rendu par rapport aux attentes du professeur,
  • garder confiance en soi et en son travail,
  • ne pas se décourager,
  • déjeuner copieusement le matin pour éviter le "coup de fatigue" de fin de matinée,
  • dormir suffisamment (entre 9 et 11h/nuit selon l'âge) pour être en forme,
  • parler à quelqu'un, un(e) camarade ou un adulte, en cas de problème,
  • ...

Bonne année scolaire !

Posté par histgeo à 09:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

CONCOURS

De nombreux concours sont proposés aux scolaires dont les collégien(ne)s. En voici une liste non exhaustive. Si vous êtes intéressé(e), contactez votre professeur(e) :

 

- mon projet pour la planète pour proposer un projet qui sera financé par le Ministère de la Transition écologique et solidaire.

Plan Climat - Mon projet pour la planète

Afin d'associer directement les Français aux actions sur le climat, Nicolas Hulot a annoncé lors du lancement du Plan climat, le 6 juillet 2017, un projet de budgets participatifs. A travers Mon projet pour la planète, les citoyens sont invités à proposer des projets dans les domaines de l'énergie, de l'économie circulaire et de la biodiversité.

https://www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr

 

- jeunes reporters pour l'environnement pour se mettre dans la peau d'un journaliste en herbe en enquêtant sur son environnement proche. Plusieurs catégories.

Jeunes Reporters pour l'Environnement

Jeunes Reporters pour l'Environnement est un programme international développé dans 30 pays à travers le monde qui a pour but de sensibiliser les jeunes au développement durable par la pratique du journalisme. Il aborde ces enjeux de façon concrète et positive.

http://www.jeunesreporters.org

 

- prix de l'éducation citoyenne pour récompenser des élèves au comportement et aux actions citoyens au quotidien.

Le Prix de l'éducation citoyenne

Le Prix de l'éducation citoyenne récompense des élèves qui se sont distingués par leur comportement quotidien et la réalisation d'actions relevant du champ de la citoyenneté, au sein de leur classe ou de leur école, collège ou lycée.

http://www.education.gouv.fr
- Affiche-nous l'Egalité à l'école ou dans l'entreprise pour sensibiliser à l'égalité dans ces deux lieux.

Affiche-nous l'Égalité, à l'École ou dans l'Entreprise 2017-2018

Le Club École Entreprise de l'académie de Montpellier en partenariat avec l'association Féminin Pluriel et FACE Hérault (Fondation agir contre l'exclusion), organise, du 7 novembre 2017 au 30 mars 2018, la 2ème édition du concours « Affiche-nous l'Égalité à l'École ou dans l'Entreprise ».

http://www.ac-montpellier.fr

prix Perrin de Brichambaut pour des projets sur la météorologie et le climat.
Prix Perrin de Brichambaut (scolaires) - Météo et Climat

Météo et Climat organise chaque année le prix Perrin de Brichambaut, avec le soutien de Météo-France. Ce concours national a été créé en 1997 afin d'honorer la mémoire de Christian Perrin de Brichambaut (1928-1995), ancien ingénieur à Météo-France et ancien président de Météo et Climat qui a beaucoup œuvré en faveur de la vulgarisation scientifique.

https://meteoetclimat.fr


Concours et prix 2nd degré

Tout au long de la classe de 3e, l'élève précise son projet personnel et se prépare à une filière d'études. L'année est jalonnée de moments forts pour l'orientation en vue de la poursuite de la scolarité au lycée : entretien personnalisé avec le professeur principal, choix d'une voie d'orientation et vœux d'affectation dans un établissement scolaire, inscription en lycée.

http://www.ac-montpellier.fr

Posté par histgeo à 07:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

BIEN TENIR SON CAHIER

Le cahier est un outil de travail. Il faut en prendre soin. Il est en partie le reflet de l'élève (capacité à s'organiser, soigner un travail). Quelques règles de base sont incontournables, avec toutefois quelques souplesses - signalées d'un astérique - pour les élèves les plus autonomes des niveaux 4e et 3e :

– une étiquette indique le nom de l'élève, la classe et la matière sur la couverture ;

– 1 pochette avec la première collée en 3e de couverture afin de conserver les contrôles ;

– page de garde sur la 1ère page (page de droite) avec nom, prénom, classe, matière, année scolaire ;

– Titres de chapitres en LETTRES CAPITALES, ROUGE pour l’Histoire, VERT pour la Géographie, NOIR pour l’Enseignement moral et civique ;

– la question posée à chaque chapitre est écrite dans la même couleur que le titre ;

– titres des leçons  (1, 2...) écrits et soulignés (rouge, vert ou noir) ;

– chaque jour la date et les pages du manuel étudiées sont inscrites dans la marge.

Posté par histgeo à 01:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

COMMENT UTILISER CE BLOG ?

Comment naviguer dans ce blog ?

Pour accéder au chapitre étudié ou aux informations concernant son niveau (6e, 5e, 4e ou 3e), cliquer sur le lien correspondant dans le menu de gauche ("catégories"). Vous pouvez également lancer une recherche par mot-clé dans le cadre sous le calendrier. Cependant, un conseil : commencez par la rubrique "0 - conseils" et sur le chiffre de votre niveau pour trouver tout ce qui vous attend (programmes, programmation, conseils...).

Que contient chaque "message" ?

En général, chaque "message" consacré à un chapitre du programme contient :

  1. une QUESTION-GUIDE qui sert de fil directeur et à laquelle nous essayons de répondre au fil des cours. C'est souvent la question posée au contrôle à laquelle il faut répondre en rédigeant un texte structuré et argumenté avec des exemples tirés de la leçon et/ou des documents,
  2. les OBJECTIFS : ce que l'élève doit atteindre
  3. les CONNAISSANCES : ce que l'élève doit retenir
  4. les DEMARCHES : comment l'élève va apprendre
  5. les CAPACITES : ce que l'élève devra savoir faire, notamment dans le cadre du socle commun de compétences.
  6. des RESSOURCES : des sites, des vidéos pour en apprendre plus en s'amusant,
  7. l'ESSENTIEL : un résumé de ce qu'il faut absolument retenir.

Pourquoi certains mots sont d'une couleur différente ou sont suivis d'un astérisque ?

Les parties en bleu sont un résumé de l'essentiel du cours.

Les mots en rouge et en gras sont des événements et des dates qui figurent dans la liste de repères historiques ou géographiques à connaitre pour le brevet.

Les paragraphes en vert correspondent à une anecdote.

Les astérisques (*) indiquent les mots-clés de vocabulaire dont il faut connaître la définition par coeur donc en la copiant (elle figure dans le manuel). Lorsque le mot est en plus en gras cela signifie qu'il s'agit d'une notion ou d'un personnage à connaître et à retenir pour le brevet.

A noter : la MAIF propose une assistance scolaire personnalisée gratuite en ligne dans plusieurs matières de la maternelle au lycée sur le site http://www.assistancescolaire.com/. Après inscription, les enfants peuvent y travailler en autonomie.

Les clients de la Banque populaire peuvent en plus télécharger gratuitement des ouvrages pour que leurs enfants s'entraînent et révisent tout au long de l'année à partir de leur site http://www.bibliothequedelareussite.fr.

 

Posté par histgeo à 11:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


"FORMULES MAGIQUES" POUR ETUDIER UN DOCUMENT

Ce message vous présente quelques méthodes et formules utilisables dans de nombreuses situations.

Travail sur document

Un travail sur document, quel qu'il soit, comprend, en général, 3 étapes :

  1. l'identification ou présentation : on dit, si possible en une phrase, de quel type de document il s'agit (extrait de texte, carte, graphique, photographie, tableau, oeuvre d'art...) en précisant son sujet ou son titre, et, si cela est mentionné, qui en est l'auteur et sa date,
  2. la description : on décrit ce que l'on voit (position, forme, couleur, chiffres, dates...) notamment à l'aide du titre, de la légende, du paratexte...,
  3. l'analyse ou explication : on essaie d'expliquer, d'analyser le contenu en mettant en relation les différents éléments décrits pour en tirer des informations utiles.

Voici quelques formules simples utilisables en toute circonstance.

Pour la présentation, on pourra utiliser la "formule magique" suivante en l'adaptant au type de document étudié :

Ce document est [type de document en donnant un "titre"] réalisé par [auteur] en/au [date].


Exemples :

  • Ce document est un extrait de "La guerre des Gaules" écrit par Jules César au Ier siècle avant J.-C..
  • Ce document est une carte des conquêtes romaines aux Ier et IIe siècles.
  • Ce document est un graphique du taux de natalité en France de 1850 à 1990.
  • Ce document est un tableau intitulé "la Joconde" peint par Léonard de Vinci vers 1505.

 


Lorsqu'il s'agit d'un graphique, il faut adapter la formule. On peut suivre les 3 étapes mais en étant plus précis :

  1. Présentation : Ce document est un graphique de [sujet présenté en précisant les date de début et de fin des données et leurs unités].
  2. Description : Entre [date de de début demandée] et [date de fin demandée], on est passé de [chiffres de début avec l'unité] à [chiffres de fin avec l'unité]. Le [sujet du graphique] a donc [évolution].
  3. Explication : je tire des conclusions de ce que je viens de décrire.

Exemple : ce document est un graphique de l'accroissement naturel en France entre 1850 et 2010. Entre 1900 et 2005, le taux de natalité est passé de ....... %o à ......... %o, le taux de mortalité est passé de ........ %o à ....... %o. Tous deux ont donc diminué. Le taux de natalité s'est rapproché du taux de mortalité tout en restant supérieur à lui : le nombre d'habitants en France a donc augmenté mais l'accroissement naturel (natalité - mortalité) a ralenti.






17 février 2019

UN MONDE BIPOLAIRE DANS LA GUERRE FROIDE

Question-guide : comment est-on passé d'un monde bipolaire à une monde multipolaire ? Qu'est ce que la guerre froide ?

Objectif : comprendre la situation politique du monde actuel à la lumière des événements survenus entre 1945 et 1991.

Démarches

 

Picasso_Massacre_in_Korea
Pablo Picasso, Massacre en Corée, 1951.

Connaissances

En 1945, la création de l’ONU répond à une aspiration au maintien de la paix. Cependant, les États-Unis et l’URSS s’affrontent durablement en Europe et dans le monde. En 1989-1991, la guerre froide s’achève
avec la chute du Mur de Berlin et la disparition de l’URSS.

  • Vocabulaire : monde bipolaire, guerre froide, coexistence pacifique, détente, désarmement, décolonisation, John Fitzgerald Kennedy, Khrouchtchev, Gorbatchev, perestroïka, glasnost,
  • Repères chronologiques : mur de Berlin (1961-1989).

Capacités

Connaître et utiliser les repères suivants :
- Le Mur de Berlin : 1961 – 1989,
- Carte des blocs au moment de la guerre froide.
Raconter les crises étudiées et expliquer en quoi elles sont révélatrices de la situation de guerre froide.

Compétence évaluée

  • connaître les grands traits de l'histoire de la France et de l'Europe

Pour aller plus loin

Pour mieux comprendre comment s’est construit le monde politique dans la seconde moitié du XXe, nous vous invitons à découvrir quelques "tranches" d’histoire :

 

Les ressources de l’INA

L’Institut National de l’Audiovisuel propose de nombreuses ressources audiovisuelles liées à ce chapitre. En voici quelques-unes :

L'essentiel

Qu'est-ce que la guerre froide ?

Après sa défaite, l'Allemagne et, sa capitale Berlin, sont divisées en 4 secteurs occupés par les 4 vainqueurs (E-U, R-U, France, U.R.S.S.). Dès 1946, W. Churchill dit qu'un rideau de fer est tombé et coupe l'Europe en deux parties.

En 1947, le président américain Harry Truman déclare que les Etats-Unis vont aider financièrement les pays touchés par la guerre en Europe pour éviter qu'ils soient asservis par l'U.R.S.S., sans la nommer.  Ils mettent en oeuvre le plan Marschall et l'O.T.A.N. (Organisation du Traité de l'Atlantique Nord) : l'Europe de l'Ouest accepte et passe sous influence américaine. De son côté, l'U.R.S.S. met en place le C.A.E.M (communauté économique) et le Pacte de Varsovie (alliance militaire) : l'Europe de l'Est passe sous influence russe. L'Europe et le monde se trouvent divisés en 2 blocs : le monde est bipolaire. Les Etats-Unis prennent la tête du bloc capitaliste et l'U.R.S.S. du bloc communiste : c'est le début de la guerre froide.

Etats-Unis et U.R.S.S., s'affrontent mais sans confrontation militaire directe. Chacun essaie d'imposer son idéologie, respectivement capitaliste et communiste, en Europe et dans le monde entier : l'Europe est partagée en deux par le « rideau de fer » et le monde est divisé en deux blocs.

En Europe, dès 1948, les Russes font le blocus de Berlin-ouest mais les Etats-Unis approvisionnent la ville par voie aérienne. En 1949, l'Allemagne est divisée en deux pays : la R.F.A. (République fédérale d'Allemagne) et la R.D.A. (République Démocratique Allemande). En 1961, les Russes font construire un mur autour de Berlin-ouest pour éviter la fuite des Allemands de l'Est vers l'ouest. En 1968, les Tchécoslovaques manifestent contre le pouvoir communiste : les Russes répriment la révolte. L'U.R.S.S. maintient son influence sur l'Est. Cependant, en 1989, dans plusieurs pays les peuples se révoltent contre le gouvernement communiste : le rideau de fer et le mur de Berlin tombent.

A l'échelle mondiale, les Etats-Unis et l'U.R.S.S. s'affrontent sur plusieurs continents. De 1950 à 1953, les deux Corée, communiste au nord et capitaliste au sud, se font la guerre mais les frontières ne bougent pas. En 1962, les communistes construisent des lanceurs de missiles à Cuba mais John Fitzgerald Kennedy et le président russe évitent la guerre.

De 1964 à 1973, les Etats-Unis font la guerre au Vietnam pour éviter que le communisme progresse vers le sud du pays. Ils se retirent du Vietnam qui est unifié. Pour calmer la tension, les deux Grands signent des traités de désarmement comme celui de 1987 entre Reagan et Gorbatchev. En 1989, les Russes se retirent d'Afghanistan après 10 ans de guerre.

Au final, en 1991, l'U.R.S.S., affaiblie par l'effondrement du bloc d'Europe de l'Est, éclate. Les Etats-Unis restent la seule grande puissance. La guerre froide est finie. L'Allemagne est réunifiée.

Posté par histgeo à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

REPARTITION DE LA RICHESSE ET DE LA PAUVRETE DANS LE MONDE

Question-guide : La richesse est-elle équitablement répartie dans le monde ?

Objectif : constater que la pauvreté extrême recule mais que les inégalités de richesse persistent et influencent le développement.

Démarche

  • p.190 doc.1 : lecture de la carte du PIB pour constater les inégalités de richesse et de pauvreté,
  • p.202-203 : lecture de documents pour constater la progression de l'IDH donc le recul de la pauvreté puis visionnage d'une vidéo sur les OMD de l'O.N.U. (introduction puis 5'24''-8'48'') pour constater l'inégalité des progrès entre pays d'un même continent et dans un même pays et, souvent dans une même ville,
  • p.191 + p.200 : lecture de documents pour constater les inégalités d'espérance de vie, d'alphabétisation, de médecins... pour constater que des inégalités persistent encore.
  • vidéo pour identifier les ODD et comprendre que l'O.N.U. a révisé ses objectifs...

L'essentiel

 1. Une pauvreté en recul... inégal

La carte du P.I.B. montre des écarts de richesse notamment entre "Nord" et "Sud". La pauvreté a reculé partout mais moins qu'espéré en Afrique subsaharienne, car elle accusait un trop grand retard.

Cependant, il existe encore des écarts entre Nord et Sud, entre pays d'un même continent, comme Congo et Ghana en Afrique, entre régions d'un même pays, comme Afrique du Sud ou entre Italie du Nord et du Sud, et même entre quartier d'une même ville comme à Johannesburg en Afrique du Sud ou São Paulo.

2. Un inégal développement

La carte de l'I.D.H. montre qu'il existe aussi des écarts de développement entre "Nord" et "Sud". Cela se par des inégalités d'espérance de vie en raison de manque de structures de soins, de médicaments et même d'eau potable, ou encore par des inégalités d'alphabétisation par manque d'accès à l'éducation (rappel de 6e). Or, l'éducation des femmes influe sur la fécondité des femmes donc la croissance démographique.

La comparaison des deux cartes permet de constater qu'il existe un lien entre richesse et développement : en général, les pays pauvres sont peu développés, ils ne peuvent pas fournir les équipements de base (écoles, hôpitaux, eau potable, énergie...) tandis que les pays riches proposent ces services à leur population.

3. Des OMD aux ODD : des progrès

Entre 2000 et 2015, l'ONU avait fixé des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) à atteindre pour les pays du "Sud". La plupart ont été atteint : le nombre de pauvres a diminué de 50%, l'accès à l'eau potable et à l'école a été amélioré, la mortalité infantile a baissé.

Depuis 2015, l'ONU a fixé 17 nouveaux objectifs de développement durable, les ODD. Ils sont désormais universels et doivent faire l'objet d'une différenciation, c'est-à-dire que tous les pays doivent tenter de les atteindre, car tous sont confrontés à des problèmes, en adaptant leurs moyens à leur situation. Ainsi, tous doivent réduire la pauvreté, objectif numéro 1, car tous y sont confrontés même si la pauvreté diffère entre populations des pays riche et populations des pays pauvre.

Il incite tous les acteurs (Etat, régions, départements, entreprises, associations, citoyens....) à s'engager à leur niveau. Ainsi notrr collège agit pour réduire la pauvreté en France, par la collecte de denrées pour les restos du coeur, et à l'étranger, par la collecte de piles afin d'éclairer école et dispensaire donc améliorer scolarisation et accès aux soins !

Posté par histgeo à 07:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 janvier 2019

ASSR

Pour préparer l'ASSR 1 ou 2, je vous recommande les sites suivants qui proposent des tests gratuits, voire des annales :

- http://www.zerotracas.com/code-de-la-route

- http://www.code3000.net/bsr-assr-cyclo.php

- http://preparer-assr.education-securite-routiere.fr/

- http://eduscol.education.fr/education-securite-routiere/spip.php?rubrique15

- http://www.ecoledelaroute.fr/assr


Vous pouvez aussi:

- répondre à un quiz

- feuilleter le dossier d'un assureur pour vous préparer aux ASSR,

Posté par histgeo à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 janvier 2019

HABITER UNE METROPOLE

Question-guide : comment les Hommes habitent-ils leur ville ?

Objectif : identifier et comprendre les différents modèles d'organisation des villes selon les continents et pays, les fonctions, les flux, les habitants.

Démarches

  • visionnage d'un extrait vidéo (1'10 environ) pour définir le mot métropole,
  • étude, au choix, de paysages  urbains : une métropole d'un pays développé d'Amérique du Nord comme Houston ou Chicago ou New York (p.202 à 205) ou l'exposé d'une collègue avec Google Earth et/ou d'Europe comme Paris (dans le manuel) ou... Narbonne
  • étude d'une métropole de pays émergent ou en développement comme São paulo et/ou Lagos (p.206 à 209) ou Mumbai (p.201-211) par photographies, satellites, vidéos, cartes de différentes périodes...

sao_paulo_1
Les inégalités de richesse à São paulo (source : http://quebecblogue.com/images)

 

  • réalisation de croquis puis rédaction d'une description et d'une explication.

Connaissances

  • définitions de : urbanisation, périurbanisation, exode rural, bidonvilles, C.B.D., H.L.M., ghetto.
  • Plus de la moitié de l’humanité vit en ville. Les paysages urbains et la vie en ville dépendent de multiples facteurs au nombre desquels la culture et l’histoire, le cadre naturel, les activités, la situation démographique et le niveau de développement.

Capacités

  • connaître et utiliser les repères appris en cours d'année (agglomérations, océans, mers, continent, région, pays, ensembles de relief, zones climatiques, contraintes...),
  • définir ghettos, bidonvilles, centre des affaires,
  • compléter la légende du croquis d'une métropole d'Europe, d'Amérique du Nord et/ou d'un pays pauvre,
  • rédiger un texte de description et/ou d'explication de l'organisation de cet espace,
  • décrire un paysage urbain étudié.

Pour s'entraîner et en apprendre plus en s'amusant

 

L'essentiel

De plus en plus d'humains à travers le monde s'installent dans les villes. On peut distinguer 3 grands types de villes : européenne, d'Amérique du Nord et de pays pauvres.

1. Une métropole de pays développé : des métropoles équipées

Les villes d'Amérique du Nord, comme Chicago, souvent montrées dans les séries télévisées et films américains, comprennent, du centre vers l'extérieur :

- au centre, un quartier des affaires (Central Business District) avec des buildings (= gratte-ciel) de bureaux et de commerces, peu de logements,

- autour, des ghettos, quartiers d'immeubles dégradés où se concentrent les populations pauvres et/ou d'origine étrangères (Latinos, Asiatiques) ou des minorités (Noirs) et où règne la violence. Certains sont en révonation et accueillent des populations plus riches,

- en périphérie, des quartiers pavillonnaires qui s'étendent à perte de vue où vivent les populations plus aisées qui rejoignent le centre-ville ou les centres commerciaux par des autoroutes urbaines,

Ces métropoles sont équipées pour répondre à tous les besoins : équipements culturels, sportifs, éducatifs, de soins...

Les métropoles européennes sont aussi bien équipées mais leur organisation est différente : elles possèdent un centre historique car ont été fondées avant les métropoles d'Amérique.

 

 

2. Une métropole de pays pauvre : une ceinture de bidonvilles 

Les métropoles des pays pauvres, comprennent, en général :

- un centre historique dégradé ou en réhabilitation,

- des quartiers résidentiels, d'immeubles et de villas, pour les classes moyennes ou aisées,

- des bidonvilles, quartiers faits de matériaux de récupération, avec peu ou sans équipements, où s'entassent des populations pauvres issues souvent des campagnes et/ou de l'étranger, séparés par une autoroute ou un mur,

- un quartier d'affaires accolé au centre historique par les colons européens.

Posté par histgeo à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,