Question-guide : comment ont émergé les premières villes en Occident ?

Objectif : se rendre compte que le mouvement urbain fait apparaître de nouvaux modes de vie et stimule l'économie marchande.

Démarches

  • ex.4 p.79 + 70 doc.1 => étude de cas de Troyes pour constater l'extension de la ville, le développement de l'artisanat et du commerce, la concentration des lieux de pouvoir et l'organisation d'une ville médiévale,
  • Lecture d'un dossier de documents p.72-73 + p.77 pour identifier les principales catégories sociales urbaines,
  • Visionnage d'une vidéo sur Jacques coeur et/ou suivie d'un diaporama et/ou vidéo sur Venise (13'40-20') + carte des échanges commerciaux (p.69) pour se rendre compte de la place grandissante des marchands-banquiers dans la société et du commerce dans l'économie occidentale => carte de synthèse du réseau urbain et du commerce en Europe.

Carte_des_échanges_commerciaux_Moyen-âge

Capacités

  • situer sur une carte les principaux ports et villes de commerce d'Occident et de Méditerranée (Venise, Bruges, Marseille, Alexandrie, Barcelone, Gênes...) sur une carte,
  • situer sur une carte les lieux (Jérusalem), mouvements d'expansion religieuse (croisades, Reconquista), aires religieuses (catholiques, orthodoxes, musulmans),
  • rédiger un texte d'une dizaine de lignes sur l'expansion commerciale et/ou religieuse de l'Occident du XIe au XVe siècle,
  • raconter la vie d'un marchand-banquier,

Pour aller plus loin en s'amusant... ou pas

L'essentiel

1. Une société inégalitaire dominée par les marchands

Comme à Troyes, les villes du Moyen-âge sont en général entourées de remparts, s'agrandissent entre le XIe et le XIIIe au-delà du cours d'eau qui les traversent. Elles ont des rues étroites, sombres et sales bordées de maisons à colombages. Elles sont dominées par les lieux de pouvoir, château du seigneur et/ou cathédrale de l'évêque. De nouveaux bâtiments, les beffrois, témoignent dans certaines villes de l'émergence des marchands. Les villes sont d'ailleurs peuplées essentiellement d'artisans et de marchands regroupés par rues ou quartiers proches des lieux de marchés, foires ou des halles.

Cette société urbaine est très inégalitaire. Il existe des inégalités entre les catégories sociales (mendiants<artisans<marchands<nobles) mais aussi entre métiers d'une même catégorie sociale.

 2. Le développement de la production et du commerce européens

Entre le XIe et le XVe siècle, Venise étend son influence tout autour de la Méditerranée et de la mer noire grâce ses bateaux, ses conquêtes et ses comptoirs. Elle contrôle alors les échanges entre l'Afrique, l'Asie et l'Europe.

Dans le même temps, l'Occident connaît une forte expansion commerciale. De grandes villes, dont des ports comme Venise et Bruges, se développent grâce au commerce maritime. De riches marchands-banquiers italiens, flamands ou encore français, comme Jacques Coeur, affrètent des bateaux pour importer et exporter des marchandises (voir carte). Ils se rencontrent notamment aux foires de Champagne pour échanger les marchandises du Sud contre celles du Nord. Certains s'enrichissent tellement, comme les époux Arnolfini peints par Van Eyck, qu'ils prêtent de l'argent aux nobles et montrent leur richesse à travers leurs demeures et leurs portraits. Jacques Coeur dû même s'exiler car menacé par le roi jaloux de sa fortune qu'il lui confisqua !

Certaines régions d'Europe développent la production, en particulier textile (voir carte).