Question-guide : où et comment sont nées les premières civilisations ?

Objectifs

  • comprendre pourquoi et comment est née l'écriture,
  • localiser les régions où sont nées l'écriture et les premiers Etats,
  • connaître les premières civilisations.

 Démarches

  • p.54-55 + 56-57 : étude de cas d'Ur, pour découvrir l'organisation des premiers Etats, des cités-Etats.

 

Stèle HammurabiLe code d'Hammurabi, stèle en basalte, 1780 av. J.-C., musée du Louvre.

  • p.60-61 : analyse comparée des différentes premières écritures (support, formes, lieu et date d'origine, usages...) => fiche  et carte de synthèse.

Connaissances

  • le nom, la date, le lieu de naissance des premières écritures (pictogrammes, cunéiforme, hiéroglyphes) et leurs rôles,
  • le nom, la période de naissance, la localisation et l'organisation des premières civilisations (pyramides de Gizeh en Egypte, ville d'Ourouk en Mésopotamie, mer rouge, mer Méditerranée, désert d'Arabie, le Nil, l'Euphrate et le Tigre).

Compétences évaluées 

  • savoir situer les repères géographiques suivants : le(s) site(s) étudié(s), la Mésopotamie et l’Égypte sur une carte, le Croissant fertile et ses fleuves,
  • savoir définir cité-Etat, polythéisme, scribe, pictogramme, signes cunéiformes, hiéroglyphe, pharaon.
  • savoir décrire un monument de Mésopotamie ou d’Égypte,
  • savoir rédiger un texte de quelques phrases expliquant le rôle de l’écriture et/ou l'organisation des premiers Etats.

Ressources : pour s'entraîner et en apprendre plus en s'amusant

une vidéo en espagnol sur la Mésopotamie,

L'essentiel

1. Les premiers Etats : des cités-Etats dirigées par des rois

Les premiers Etats sont, comme Ur, des cités-Etats entourées de remparts. Elles sont nées en Mésopotamie et Egypte vers le IIIe millénaire av. J.-C.. Leur fouille nous apprend que les premiers peuples étaient dirigés par un roi et qu'ils étaient polythéistes*. Ces premiers Etats sont nés près de fleuves pour permettre de nourrir la population et développer les commerce, en particulier dans le Croissant fertile (voir la carte).

2. Des écritures pour communiquer "à distance"

Les premières écritures sont nées aussi vers la fin du IVe millénaire av. J.-C. en Mésopotamie et en Egypte.

Les premières écritures sont les pictogrammes* : chaque signe représente un objet ou une idée. Puis est apparue l'écriture cunéiforme* ("en forme de coin") et les hiéroglyphes : chaque signe représente un son ou une syllabe ce qui en réduit le nombre. Les Hommes utilisaient comme support l'argile, la pierre et le papyrus*. Les écritures servaient à rédiger les comptes, les lois ou des récits mythologiques afin d'en garder une trace ou de le transmettre à distance.