Question-guide : comment assurer durablement l'approvisionnement en eau potable à tous ?

Objectifs : prendre conscience que l'eau et l'énergie sont des ressources à ménager et à mieux gérer, du local au mondial, dans un souci de développement durable.

Démarches

  • p.212-213 : étude du cas de las Vegas + vidéo sur la pénurie qui la menace pour voir que l'eau est parfois source de conflit d'usaege.
  • vidéo sur Amman pour comprendre que certains pays n'ont pas de solutions durables.
  • p.214-215 : lecture de la carte => conclusion sur la disponibilité et l'accès inégaux à l'eau potable, source de conflits dans le monde 

 

 

iSchéma eau

 

utilisation-eau-mondeAfficher l'image d'origine

 

Source  : http://www.planetoscope.com

Afficher l'image d'origine

Connaissances

  • les enjeux autour de l'eau (accès, répartition, gestion, économies...),
  • le projet Aqua Domitia et les sécheresses actuelles en France,
  • des exemples de conflit pour l'eau.

Compétences

  • localiser les études de cas,
  • tirer des informations de documents variés étudiés en classe ou inédits,
  • rédiger un texte expliquant quels sont les enjeux autour de l'eau (accès, répartition, gestion, économies...),
  • proposer des idées pour améliorer la situation au collège, chez soi,
  • se tenir au courant de l'actualité,
  • sensibiliser son entourage à la question de l'eau, notamment des économies.

 Pour aller plus loin

L'essentiel

1. Aqua Domitia : un aménagement régional pour assurer l'approvisionnement en eau du Narbonnais

Pour faire face à l'augmentation de la demande en eau en raison de la croissance démographique et de l'afflux de touristes l'été, à la hausse des températures, la baisse des précipitations et aux sécheresses à répétition qui touchent la façade méditerranéenne, la région Languedoc-Roussillon a lancé en 2005 le projet Aqua Domitia. Il s'agit d'un projet de construction d'un réseau de conduites d'eau reliant le Rhône et le barrage sur l'Orb a des secteurs demandeurs d'eau (Narbonnais, Biterrois, Montpelliérain). Ce projet long de 130km coûtera 140M d'euros. Cet été a d'ailleurs été particulièrement sec : la préfecture a imposé des restrictions d'eau dont l'interdiction de l'arrosage des pelouses de 8h à 20h.

L'eau est captée dans des cours d'eau ou des barrages en amont ou puisée dans des nappes souterraines. Narbonne est ainsi alimentée par l'eau de l'Aude et de l'Orb qui est traitée. Après utilisation, elle est nettoyée dans des stations d'épuration, pour éviter la pollution, puis rejetée dans les cours d'eau en aval. A prendre en compte dans votre EPI !

2. A Las Végas : une source de conflit d'usage entre ville et campagne

Las Vegas est située dans une région très sèche. Elle compte 2M d'habitants et accueille 50M de touristes par an. La demande en eau est forte pour les hôtels-casinos et les usages domestiques (douche, toilettes, jardin...) et même elle augmente. La ville puise son eau dans le lac Mead. Cependant, son niveau baisse et le Colorado est presque à sec en aval.

La ville cherche donc de nouvelles sources d'approvisionnement. Elle envisage d'aller chercher l'eau dans les vallées de l'est du Nevada, à 500km., grâce à un aqueduc. Ce projet provoque un conflit avec les agriculteurs propriétaires des terres traversées par l'aqueduc qui ont aussi besoin d'eau : c'est un conflit d'usage. L'agence de l'eau du Nevada essaie aussi d'inciter les habitants à faire des économies chez eux.

3. Amman : gérer le manque d'eau 

A Amman, en Jordanie, le climat est sec toute l'année. La population manque d'eau d'autant plus qu'elle augmente et que l'Etat n'a pas les moyens d'aménager un réseau de distribution. Elle est livrée en eau une fois par semaine dans des citernes placées sur le toit des maisons. Cependant, l'eau n'est pas toujours potable. Les familles sont obligées de rationner leur eau et, souvent, d'en acheter. Par conséquent, les habitants consacrent une plus grande part de leur budget à l'eau qu'un Français.

4. Une ressource source de conflits à ménager

Sur la planète, quelques pays seulement souffrent du manque d'eau, en particulier en Afrique du nord et dans la péninsule arabique. L'eau est donc disponible. Cependant, dans de nombreux pays et dans certaines grandes agglomérations, plus de 25% de la population n'a pas accès à de l'eau potable, notamment en Afrique faute d'argent pour financer des réseaux de distribution et d'assainissement. Certains Etats épuisent leurs ressources comme l'Inde, d'autres se disputent l'eau des grands fleuves, comme le Nil ou le Jourdain, ce qui provoque des conflits (voir carte).

En définitive, la consommation d'eau mondiale augmente car la population augmente. C'est l'agriculture qui en consomme le plus d'où l'importance d'utiliser un programmateur, un goutte-à-goutte et d'irriguer la nuit. A la maison, l'eau est surtout destinée à l'hygiène (bain, douche, lavages...).

Pour préserver la ressource en eau et garantir l'approvisionnement durable en eau, nous pouvons agir au quotidien, au collège et chez soi, en suivant quelques astuces pour économiser l'eau (mousseurs, double chasse, goutte-à-goutte, , y compris en faisant attention à ce que nous mangeons pour limiter notre empreinte eau.