Question : comment assurer l'approvisionnement en énegie de tout le monde durablement.

Objectif : comprendre les enjeux liés à l'énergie (source, production, distribution, économies) pour un développement durable

Démarche

  • étude de cas du projet de centrale solaire à Narbonne-Malvési et/ou d'éoliennes marines de Port-la-Nouvelle + facture d'électricité + p.224 => de plus en plus d'énergies renouvelables ou propres pour une transition énergétique.

graphique du mix electrique france 2015

Source : http://www.ddmagazine.com

  • p.218-219 : étude de cas de l'électricité en Afrique + projets "piles solidaires" et Ecofolio=> un continent peu électrifié malgré de nombreuses ressources.
  • p.220-221 => des inégalités de consommation N/S,
  • Extrait d'un numéro de C'est pas sorcier sur les énergies vertes + diaporama de conclusion +vidéo des écodélégué-e-s sur les moyens de faire des économies  d'énergie + expériences => astuces pour réduire ses consommations

Connaissances

  • les enjeux autour de l'énergie (accès, répartition, gestion, économies...),
  • la transition énergétique
  • les bons gestes pour économiser l'eau et l'énergie

Compétences

  • localiser les études de cas,
  • tirer des informations de documents variés étudiés en classe ou inédits,
  • rédiger un texte expliquant quels sont les enjeux autour de l'énergie (accès, répartition, gestion, économies...),
  • proposer des idées pour améliorer la situation au collège, chez soi,
  • se tenir au courant de l'actualité,
  • sensibiliser son entourage à la question de l'énergie, notamment des économies.

Pour aller plus loin en s'amusant : 

L'essentiel

Actuellement, on distingue 6 formes d'énergie (musculaire, solaire, nucléaire, éolienne, électrique et thermique) et deux catégories de sources d'énergie :

- les énergies non renouvelables : fossiles (gaz, pétrole, charbon) et fissile (nucléaire),

- les énergies renouvelables* : hydraulique, éolienne, solaire, biomasse, géothermique.

 

1. Dans les pays développés : la transition énergétique*

 Dans le Narbonnais, des projets comme EolMed et Soleil sont à l'étude pour produire des énergies renouvelables*, solaire et éolienne. Cependant, actuellement, en France, la grande majorité de l'électricité est produite par des centrales nucléaires. Elles ne rejettent pas de pollution dans l'air mais utilisent une énergie fossile, l'uranium. Une fois utilisé, l'uranium est alors un déchet aux radiations dangereuses pour la santé pendant des centains d'années.

A l'échelle mondiale, la consommation d'énergie augmente. Pour préserver, la planète, les pays souhaitent consommer moins d'énergies fossiles et produire plus d'énergies renouvelables : c'est la transition énergétique.

2. Dans les pays en développement : une ressource indispensable pour le développement

L'Afrique possède de nombreuses ressources énergétiques fossiles et renouvelables mais sa population manque d'électricité car c'est un continent pauvre qui manque d'infrastructures (usines, réseau...). Des projets sont à l'étude pour développer la production d'énergies fossiles et renouvelables dans le continent mais il faudra beaucoup d'argent.

L'an passé, le projet "piles solidaires" auquel a participé le collège a permis d'électrifier un village du Maroc en finançant des panneaux solaires. Le Japon a décidé d'investir plusieurs milliards pour électrifier l'Afrique.

3. Limiter le réchauffement climatique

Les pays développés du Nord consomment beaucoup plus d'énergies que les pays en développement du Sud. Ils utilisent principalement des énergies fossiles mais la part des énergies renouvelables augmente pour réduire l'émission de gaz à effet de serre et, donc le réchauffement climatique. La majorité de l'énergie est consommée dans les maisons.

Au quotidien, nous pouvons réduire notre impact énergétique par des gestes simples : éteindre lumières et veilleuses, programmer le chauffage, mieux isoler son domicile, opter pour des ampoules à basse consommation.

Conclusion 

L'eau et l'énergie sont l'objet d'enjeux à différentes échelles (régionale, nationale et internationale). Ce sont des ressources qui nécessitent des politiques de gestion durable pour garantir un accès pour tous : construction de puits, barrages, retenues, réservoirs naturels pour stocker l'eau dans les régions sèches, aménagement d'un réseau moderne de traitement et de distribution de l'eau sans fuites, meilleure répartition de l'eau entre les différents usagers, transition vers des énergies renouvelables... 

Au quotidien, il est nécessaire de mieux utiliser l'eau et l'énergie : prendre une douche plutôt qu'un bain, fermer l'eau pendant qu'on se lave, installer des réducteurs de pression sur les robinets et des chasses d'eau économiques aux toilettes, mettre un couvercle lorsqu'on fait bouillir de l'eau, consommer des produits nécessitant peu d'eau pour leur fabrication, arroser à la "fraiche", suivre sa consommation pour détecter d'éventuelles fuites, éteindre tous les appareils électriques inutilisés y compris les veilleuses, programmer son chauffage, fermer ses volets pour éviter les déperditions ou entrées de chaleur/froid selon la saison...

A vous d'imaginer votre territoire durablement approivsionné en eau et en énergie !