Question-guide : comment chacun peut s'engager politiquement et socialement ?

Objectif : faire prendre conscience aux élèves qu’ils seront bientôt des citoyens à part entière avec des droits et des devoirs, des choix à faire de manière responsable dans les domaines politique, social et économique notamment.

Démarches 

  • Fiche de travail sur les partis politiques afin d'identifier les principaux dirigeants et leur programme sur les différents thèmes (éducation, immigration, Europe, environnement, économie...), comprendre leur rôle, en fonction de l'actualité, 
  • Visionnage d'un extrait de l'actualité syndicale, afin d'identifier les principaux syndicats et leurs rôles,

SDC10249

Manifestation contre la réforme des retraites à l'appel des syndicats (CGT, FO, CFDT, FSU..),
Narbonne, 6/11/10 (cliché personnel).

  • Inventaire des différentes formes de participation démocratique du citoyen à partir du visionnage d'un spot annonçant une
    On Est Prêt

    Le Grand Défi pour le climat, pendant un mois à partir du 15 novembre.

    https://onestpret.fr

    mobilisation pour le climat, d’une animation vidéo sur un moyen - parmi bien d'autres - d'être un "
    consom’acteur", d'une
    recherche sur une ou plusieurs associations (rôle, fonctionnement, financement...) , de cas concrets vus les années passées ou une action solidaire en cours (Restos du coeurF.S.E., A.F.M., ...), vécus (club de sport [RCNM], atelier culturel...) ou pris dans l'actualité dans divers domaines (droits de l'Homme, consommation, environnement...) et/ou présentation des magazines/sites d'informations locaux destiné à s'informer voire à s'impliquer dans la vie de son territoire.

 Connaissances

  • les différents partis politiques français (nom, principaux représentants...) - dont PC/Front de gauche, PS, Europe-Ecologie-Les Verts, Modem, UDI, Les Républicains, Front national -, leurs différences, leur mode de fonctionnement (financement, but...),
  • la notion de gauche/droite,
  • les principaux syndicats français (CGT, CFDT, FO, CGC, MEDEF) et leur "orientation politique",
  • la définition d'une association (constitution, rôle...) et les différents domaines dans lesquels elles peuvent intervenir,
  • définitions des mots-clés : parti politique, adhérent, militant, sympathisant, pluralisme, syndicat, prud'hommes, association, lobby, groupe de pression, but non lucratif, statuts...

Compétences évaluées dans le SCCC

  • analyser et comprendre des documents variés (textes officiels, articles de journal, photographies, affiches) et mise en relation avec l'actualité,
  • acquérir une conscience citoyenne (débat ou question d'actualité),
  • écrire et argumenter sa pensée sur un sujet lié à l'exercice de la citoyenneté (différentes possibilités de l'exercer dans des domaines variés, modalités, exemples concrets...).

 Ressources

 L'essentiel

1. S'intéresser à la politique

En France, il existe plusieurs partis, le pluralisme politique est garanti. Les partis ont pour but de défendre leurs idées, leur programme et de faire élire des membres pour les faire appliquer à tous les niveaux (commune, département, région, Etat). Les partis sont des associations composées de membres plus ou moins investis qui cotisent : adhérents, militants, dirigeants. Ils sont financés par les cotisations, les subventions de l'Etat en fonction de leurs résultats aux élections et les donations. Pour faire connaître leurs idées, ils organisent des débats, des distributions de tracts, des réunions publiques (= meetings), des campagnes électorales.

En tant que citoyen, je peux exercer ma citoyenneté politique en votant, en adhérant ou en militant dans un parti - ce qui est plus que d'être un simple sympathisant, ou encore en me présentant comme candidat.

2. S'engager dans un syndicat

Depuis la Révolution française, il y a eu de grandes avancées sociales (droit de grève et de se syndiquer, aux congés payés, au SMIG, à une durée limitée du temps de travail...) dans le domaine du travail grâce aux syndicats. Les syndicats ont en effet pour but d'améliorer les conditions de travail de leurs adhérents. Ils utilisent pour cela les manifestations, la grève mais aussi les négociations et peuvent défendre les salariés au conseil de prud'hommes (voir programme de 4e).

Il existe plusieurs syndicats qui défendent les intérêts des employés, des salariés (Confédération Générale du Travail, Confédération Française Des Travailleurs, Force Ouvrière...), des cadres (C.F.E-Confédération Générale des Cadres) mais aussi des patrons (MEDEF de Laurence Parisot).

Cependant, en France, le taux de syndicalisation a baissé car les industries ont décliné, donc on compte moins d'employés et d'ouvriers, et l'individualisme l'emporte sur la solidarité d'où un risque de recul social. En plus, on compte moins de 10% de syndiqués.

Récemment, ils ont négocié que le pacte de responsabilité (voir fiche de travail) : les patrons réclament une baisse des cotisations patronales; les syndicats réclament en contrepartie des embauches.

En tant que citoyen, je peux adhérer ou militer dans un syndicat.

3. S'impliquer dans la vie de son territoire

En France, depuis la loi de 1901 qui les autorise, le nombre d'associations a fortement augmenté. On en compte aujourd'hui près de 800.000. Une association est une structure qui regroupe plusieurs personnes autour d'un but commun non lucratif*. La majorité sont des associations sportives (RCNM par exemple), culturelles et sociales comme (au choix une dans laquelle vous êtes comme le Foyer socio-éducatif du collège), la Croix-Rouge ou Médecins sans frontière...

On peut distinguer 2 types d'association :

  • les associations pour l'intérêt ou le bien commun qui sont majoritaires,

  • les associations qui militent pour un intérêt particulier qu'on appelle des lobbies (lobby au singulier) ou groupes de pression comme ceux des chasseurs ou des fabricants de cigarettes...

Ces associations sont financées par les cotisations de leurs membres, par des dons, par des subventions (argent public) ou encore par des ventes (vide-grenier, chocolats...) et des animations (concerts) : elles sont à but non lucratif. La majorité des membres sont d'ailleurs des bénévoles.

Je peux donc agir en créant ou en agissant dans une association mais aussi en faisant signer des pétitions ou en agissant en « consomm'acteur » ou en participant à des campagnes de financement participatif ou tout simplement en me tenant informé de la vie se mon territoire pour, éventuellement (ré)agir.