Question-guide : qu'est-ce qu'être citoyen dans notre République ?

Objectif 1 : comprendre que les nationalités française et européenne donnent des droits spécifiques, en particulier, politiques, en sus des droits donnés à tout citoyen.

 Démarches

  • Sondage sur la nationalité : de quelle nationalité êtes-vous ? Pourquoi ? => inventaire des critères pour être/devenir français(e) (p.362 si nécessaire),
  • Réalisation d'un "mur" des droits et devoirs du citoyen => synthèse,
  • p.364-365 : le droit de vote : un droit encore spécifique ? 

Connaissances

  • Les fondements de la citoyenneté et de la nationalité dans la République française sont analysés. L'importance de la langue nationale est soulignée.
  • La diversité de la population sur le territoire national est prise en compte en faisant apparaître les liens entre droits politiques et nationalité.

Compétences

  • savoir extraire des informations de documents officiels ou du quotidien,
  • savoir expliquer quels sont les critères pour être de nationalité française, décrire les droits que cela confère et ceux attachés à la citoyenneté européenne.
  • savoir argumenter sur un sujet d'actualité.

 

Objectif 2 : comprendre que la France est une République avec ses propres valeurs, principes et symboles.

Démarches

  • Création d'un "mur" où déposer les symboles + lecture et analyse d'articles de la Constitution pour inventorier les symboles, les valeur et principes de la démocratie française + comparaison avec les régimes totalitaires étudiés en histoire et d'autres démocraties qui ne sont pas des républiques en Europe => texte bref sur la République française + "nuage" des symboles.

SDC10294

Les symboles de la République lors de la commémoration du 11/11/1918,
Narbonne, 11/11/2010 (cliché personnel).

Capacités

  • savoir définir démocratie, république, citoyen, pluralisme (politique), référendum, dictature, suffrage,
  • savoir rédiger un texte court sur chacun des sujets suivants : "qu'est-ce qu'un citoyen français ?", "La France, une République avec des symboles propres", "La France est-elle une démocratie ?".
  • savoir expliquer en quelques phrases pourquoi la France est considérée comme une démocratie.
  • connaître les symboles de la République et leur signification
  • connaître les règles fondamentales de la démocratie
  • connaître les principaux droits de l'Homme et du citoyen
  • avoir conscience de ses droits et de ses devoirs de citoyen

Compétences

  • savoir extraire des informations d'un document officiel (Constitution, carte électorale...) ou du quotidien (timbre, monument, drapeau, photo...),
  • savoir argumenter sur un sujet d'actualité.

Ressources

  •  Constitution.
  •  Citoyenneté : le site de "vie publique" vous dit tout sur la citoyenneté.
  •  La nationalité en France : le site de la diplomatie française pour répondre à toutes les questions sur la nationalité française.
  •  http://www.elysee.fr/ : le site officiel de la Présidence de la République française. Les symboles de la République y sont expliqués. Remarquez l'adresse complète du site qui s'affiche....

L'essentiel

  1. Une République qui accorde des droits et impose des devoirs aux citoyens

Un citoyen français est une personne de nationalité française jouissant de ses droits civils et politiques. Pour avoir la nationalité française, il faut :

-  être né(e) d'au moins un parent français : c'est le droit du sang (ou avoir été adopté(e)),

-  OU être né(e) en France et y avoir résidé au moins 5 ans depuis ses 11 ans : c'est le droit du sol,

-  OU être marié(e) à un(e) Français(e) et justifier d'une vie commune durant 4 ans,

-  OU être naturalisé(e) sous certaines conditions (maîtrise du Français, résidence et travail depuis 5 ans...).

Un citoyen français dispose de droits civils (mariage, résidence....), politiques (vote, candidature...), sociaux (santé, éducation...) mais aussi de devoirs (défense du pays, impôts, participation à la vie du pays, respect des lois et de la laïcité...).

Depuis le traité de Maastricht (1992), les citoyens français sont aussi des citoyens européens comme en témoigne les passeports. Ils disposent de nouveaux droits : libre circulation et résidence, vote aux municipales et aux européennes... au sein de l'Union européenne.

2. Une République démocratique héritée de la Révolution et des Lumières

Comme l'indique la Constitution de 1958, la France est une République indivisible, laïque, sociale et démocratique avec des symboles propres issus de la Révolution de 1789 : son emblème - le drapeau tricolore bleu, blanc, rouge -, son hymne national - La Marseillaise -, sa devise - "Liberté. Egalité. Fraternité"- et sa fête nationale -le 14 juillet. S'y ajoutent Marianne, le coq "gaulois" (gallus), le sceau et le faisceau des licteurs.
Ces symboles figurent sur de nombreux lieux ou objets du quotidien (timbre, centimes, mairie, écoles et autres bâtiments publics...) ou lors d'événements internationaux (rencontres sportives, politiques...). L'article 433-5-1 du Code pénal punit de sanctions (7500€ d'amende et éventuellement prison) les personnes qui se rendraient coupables d'outrage à l'égard du drapeau ou de l'hymne.

 De plus, d'après la Constitution, la France est une démocratie car elle garantit certains principes et valeurs :

  • la souveraineté nationale : c'est le peuple qui prend les décisions par l'intermédiaire de ses représentants élus ou par référendum,
  • le pluralisme politique : la France autorise l'existence de plusieurs partis politiques (voir chapitre suivant),
  • la séparation des pouvoirs : le pouvoir législatif (faire les lois), le pouvoir exécutif (mettre en oeuvre les lois) et le pouvoir judiciaire (faire appliquer les lois) sont séparés,
  • le suffrage (= vote) universel, égal et secret
  • le respect des libertés (circulation, pensée, religion...) et des droits de l'Homme (civils, politiques et sociaux),
  • l'égalité des citoyens devant la loi.

  La France n'a pas toujours été une démocratie. Au Moyen-âge elle était dirigée par des rois héréditaires. Sous Napoléon et Pétain, elle a connu des périodes de dictature.

 Tous les Etats de l'Union européenne sont aussi des démocraties, c'est une condition d'entrée, mais tous ne sont pas des républiques : l'Espagne, la Belgique sont des royautés démocratiques.

 Au niveau  mondial, la démocratie semble progressivement s'imposer comme en témoignent les révolutions dans certains pays arabes en 2011. Cependant, il subsiste des dictatures comme en Corée du Nord (lire les cours sur l'U.R.S.S. de Staline, l'Allemagne de Hitler, la France de Vichy).

La démocratie serait née en Grèce, à Athènes au Ve siècle avant J.-C. : les citoyens désignaient leurs représentants pour diriger la cité. Toutefois, elle était imparfaite car les femmes de citoyens, les étrangers à la cité et les esclaves, qui étaient les plus nombreux, n'avaient pas le droit de vote : une minorité décidait pour la majorité.

Aujourd'hui, en France comme dans d'autres pays, la démocratie est menacée par certains dangers : l'intolérance, le racisme, les inégalités sociales, l'abstention aux élections...

 

Le saviez-vous ?

Les premiers pays à avoir accordé définitivement le droit de vote aux femmes sont la Suède, la Nouvelle-Zélande et l'Australie au tournant du XXe siècle. Certains pays ne leur ont toujours pas accordé tandis que dans quelques-uns, il n'existe toujours pas...