Question-guide : quels sont les droits et devoirs attachés au statut de mineur ?

Objectif : comprendre quels éléments composent sont identité, les droits et devoirs qu'ils donnent

Démarche

  • Séance de sensibilisation aux maltraitances par l'association Enfance et Partage.
  • Etude d'un acte de naissance pour inventorier tous les éléments d'identité individuelle + documents projetés pour se rendre compte des risques d'usurpation à travers un témoignage ou de mauvaises rencontres.
  • Lecture d'extraits du Code civil sur les Droits de l'Enfant.
  • Etude de la Déclaration des Droits de l'Enfant et d'extraits du Code Civil pour faire la liste des droits et devoirs particuliers aux enfants ou recherche sur le site de l'UNICEF.

 

Compétence évaluée

  • comprendre des documents variés : extrait de naissance, carte d'identité...
  • s'informer dans le monde du numérique : recherches sur le site de l'UNICEF.

Pour aller plus loin

L'essentiel

1. Une identité unique à protéger

Dès sa naissance, chaque individu a une identité. Celle-ci comprend, entre autres éléments, nom, prénom(s), date et lieu de naissance, adresse du domicile, taille, sexe... etc.  ADN, empreintes digitales, groupe sanguin et rhésus... font aussi partie de l'identité d'une personne et sont transmis, en partie, par les parents biologiques.

L'identité figure sur de nombreux documents comme la carte d'identité, le passeport, le livret de famille, le carnet de liaison, les annuaires... avec ou sans photographie. Il est important de la protéger car on peut nous la "voler" ou l'utiliser à de mauvaises fins. Ainsi, sur Internet, notamment sur les réseaux sociaux, il faut se méfier des personnes qui nous contactent, s'identifier sous un pseudo, ne jamais donner des renseignements personnels, ni donner de rendez-vous à un inconnu, surtout quand on est mineur.

2. Des droits et des devoirs particuliers

En tant que mineur, les enfants disposent de droits particuliers que l'on peut trouver dans la Déclaration des Convention internationale des droits de l'Enfant de 1989 : droit à l'identité, à une nationalité, à une famille, aux soins, à l'éducation, aux loisirs, à ne pas être exploité, aux secours en priorité... etc.

A l'échelle internationale, l'UNICEF, association internationale qui dépend de l'Organisation des Nations Unies, agit pour le respect des droits des enfants.

En France, un enfant n'a pas le droit de vote aux élections "officielles" avant ses 18 ans, ni d'acheter des jeux de hasard, des cigarettes ou de l'alcool. De plus, comme l'indique le Code civil, l'enfant a droit à la protection de ses parents qui doivent assurer son bien-être. En contrepartie, les enfants doivent honneur et respect à leurs parents.