Question-guide : comment les Hommes parviennent-ils à vivre dans des espaces contraingnants ?

Objectif : comprendre comment des Hommes habitent certains espaces en s'adaptant à leurs contraintes (froid, aridité, pente...).

Démarches

  • réalisation et/ou remplissage de croquis et rédaction d'une description.

Connaissances

  • définir contraintes, aridité, Inuit

 

Capacités

  • connaître et (ré)utiliser les repères appris en cours d'année (continent, océans, ensembles de relief, zones climatiques, déserts...),
  • situer des espaces à fortes contraintes sur un planisphère,
  • compléter la légende d'un croquis d'un espace à fortes contraintes,
  • décrire un paysage d'espace à forte contrainte à partir d'une photographie ou d'une image satellite,
  • rédiger un texte expliquant comment les Hommes peuvent vivre dans un espace à forte contrainte (au choix ou imposé).

Pour s'entraîner et en apprendre plus en s'amusant

L'essentiel
1. Dans les déserts secs, trouver de l'eau

Dans les déserts comme le Sahara ou l'Arabie, la principale contrainte est le manque d'eau appelée sécheresse ou aridité. Entourés de dunes (ergs) ou de rochers (regs), les Hommes habitent donc près d'un point d'eau comme une oasis où ils peuvent cultiver ou se déplacent en caravanes grâce à des animaux adaptés, chameau ou dromadaire, ils sont alors nomades.

Dans certains de ces déserts, les Hommes créent aussi des villes près d'endroits où ils exploitent des ressources souterraines comme le pétrole et le gaz ou près de grandes oasis circulaires aménagées en puisant dans les nappes phréatiques.

2. Dans les déserts froids, conserver la chaleur

En Sibérie ou au Groenland, des Hommes habitent en s'adaptant au froid, à la présence de glace et parfois à la nuit polaire. Leur mode de vie a souvent évolué. Ils vivaient souvent de chasse et de pêche traditionnelle, vétus de peau de bête, se déplaçaient en traineaux tirés par des chiens adaptés au froid et s'abirtaient dans des igloo.

Aujourd'hui, ils continuent à pratiquer ces activités mais se déplacent en motonaige, s'habillent avec des vêtements en tissus dapatés au froid et vivent dans des villages près des mers pour profiter des échanges.

3. Dans les îles, se protéger de la mer

Dans de nombreuses îles et archipels comme les Maldives dans l'océan indien, le territoire est plat. En plus d'être isolés et dispersés, les Hommes sont exposés au risque de submersion marine lors de tempêtes ou de tsunamis.

Ils s'adaptent en construisant des digues ou des îles artificielles surélevées. Cependant, à long terme, ils pourraient être obligés de quitter leur pays.

 

En définitive, certains Hommes ont choisi de vivre dans des espaces à fortes contraintes climatiques (aridité, froid...) ou/et physiques (île, pente, volcanisme...). Pour cela, ils ont su adapter leur nourriture, leur habitat, leurs vêtements, leurs moyens de transports, leurs activités aux conditions de vie difficiles auxquelles ils sont confrontés.