Question-guide : que doit-on aux Han ?

Objectif : comprendre comment les Han, ethnie majoritaire de la Chine actuelle, ont été en contact avec les Romains

 Démarches

Connaissances

  • A son apogée, sous le règne de l’empereur Wu (140 – 87 av. J.-C.), la
    Chine des Han connaît une brillante civilisation.
  • La route de la soie permet un commerce régulier entre Rome et la Chine à partir du IIe siècle av. J.-C.

Capacités

  • Connaître et utiliser les repères suivants : la Chine des Han (206 av. J.-C.-220) à son apogée sur une carte de l’Asie
  • Décrire un ou deux exemples de la civilisation de la Chine de Han (une oeuvre d’art, une invention…)

Pour s'entraîner et en apprendre plus en s'amusant

L'essentiel

1. Les Han créent puissant empire centralisé

Sous la dynastie de Han (206 av. J.-C. -220 ap. J.-C.), la Chine connaît une brillante période. Parmi eux, Wu Di (140-87 av. J.-C.), étend le territoire de la Chine vers le Sud, le nord-est et l'ouest grâce à une armée forte financée par les impôts. Il prolonge la grande muraille pour protéger l'empire des Xiongdu/Huns voisins, organise une administration lettrée, centralise le pouvoir et ouvre la route de la soie vers l'empire romain en passant par des oasis ou la voie maritime (voir carte).

2. Les Han développent arts et inventions

Sous la dynastie de Han, plusieurs inventions sont mises au point  qui sont parvenues des siècles plus tard en Occident  : le papier qui facilite l'écriture, la boussole et le gouvernail qui améliorent la navigation, la brouette qui facilite le transport d'objets, le sismographe qui permet de mesurer la force d'un tremblement de terre, le cerf-volant, l'arbalète....

Sous leur dynastie se développent aussi des arts (la calligraphie, la sculpture du jade, le travail de la laque*, le tissage de la soie...) et une nouvelle religion, le bouddhisme.